Bienvenue sur le site internet de la commune d’Arceau

  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Arceau village pittoresque, classé aux monuments historiques, compte 644 habitants au 1er janvier 2010. Ses origines remontent à l’époque Gallo-Romaine De tous temps Arceau, Arcelot et Fouchanges auront de multiples seigneurs au gré des allégeances, des héritages ou des rachats. Le blazon d’Arceau a été établi, d’après les tombes d’Huguenin d’Arceau (1296) et d’Amiet d’Arceau (1297) en l’église d’Arceau et le sceau de Simon d’Arceau (1331).

Histoire - Photo JJ Perrot - Systeme noir

Description héraldique : "D’azur semé de billettes d’or, à la bande de même brochant sur le tout."

En ce pays, savoir vivre et respect des autres sont de mise. Seuls le sinistre colonel Isolami, un des adjoints de Gallas, et sa troupe de 4000 hommes semblent l’avoir oublié le 7 novembre 1636 en pillant et Brûlant Arceau, Arcelot et Fouchanges. Arceau connut différentes orthographes du latin ARCEOE, ARCELLIS, au vieux français ASCEAUX, ACCEAULX en passant par le populaire AICEAU. Mais au fait pourquoi Arceau ? Le nom correspond simplement à l’existence d’un pont franchissant la Tille...tout comme à Arc sur Tille. Le bourg se situait sur la voie romaine Mirebeau-Dijon et connut nombre de grands hommes, au fil des siècles : Vuilon (ou Guy) en 1059, l’abbé Garnier de Mailly, l’abbé de Saint Bénigne, de Dijon, fondateur de l’Eglise Saint-Michel,Jean d’Acceaulx, seigneur de Fouchanges, Chanoine de Langres (1284-1288), Jean de Digoine, seigneur d’Arcelot, Antoine Claude Verchère d’Arcelot...


Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF